Les enjeux : leasing ou crédit-bail pour jeunes conducteurs ?

Le leasing est traduit en français comme crédit-bail. Après avoir obtenu le permis de conduire, certains nouveaux conducteurs procèdent à l’option leasing pour se procurer une première voiture. Mais en quoi consiste vraiment ce leasing ?

Qu’est-ce que c’est ?

Le crédit-bail, leasing est une autre alternative pour avoir un bien. Il s’agit d’un contrat sous-forme de location-vente. En d’autres termes, le preneur de crédit va louer le véhicule, puis à la fin de son contrat il peut devenir propriétaire du véhicule loué. S’il décide effectivement de l’acheter. Dans le cas contraire, il peut tout simplement restituer la voiture vers la société.

Au terme de leur premier contrat si le loueur-acheteur décide de renouveler son contrat, il aura l’avantage d’avoir un tarif plus réduit.

Conditions en crédit-bail

En crédit-bail, trois entités sont nécessaires pour la réalisation. –Le loueur (crédit-preneur) qui a besoin d’utiliser le véhicule ou d’autres biens, mais qui n’a pas encore le moyen nécessaire. Du coup, il effectue de la location. Pour notre cas, le jeune conducteur va louer un véhicule sous-contrat qui va être renouvelé ou non en fonction du vendeur. -La société ou le vendeur fournisseur du véhicule loué par le jeune conducteur preneur de crédit. –la banque ou autre établissement financier sera le commanditaire du loueur : crédit bailleur.

En bref, les conditions d’un crédit-bail exigent l’option d’achat, la vente du véhicule, le bail de location du véhicule.

En quoi consiste un crédit-bail ?

A la fin du contrat, le leasing permet donc au loueur de s’acquérir ou non du véhicule loué. Ainsi, il peut remettre la voiture loué à la société fournisseur. Soit il peut décider de conclure une vente en levant l’option d’achat. La dernière alternative permet d’effectuer un renouvellement de contrat de location tout en soulevant de nouvelles conditions.

Pour les particuliers comme les conducteurs de véhicule, on attribue souvent, soit des contrats de location-vente, soit de location associée avec une promesse unilatérale de vente. En tout cas, le leasing semble être un avantage pour ceux qui désirent d’avoir un véhicule et se décider d’acheter après quelques moments ou non.

Leasing et enjeux

Avec le leasing, vous aurez l’avantage de louer une voiture d’une durée de 2 à 5 ans. Pas que pour les professionnels, le loueur aura l’occasion d’avoir un véhicule neuf et de le posséder pour un prix déterminé au préalable dans le contrat du crédit-preneur et de la société bail. En d’autres termes, vous faites le leasing, peut obtenir la voiture de votre rêve à petit prix, et sans avoir à emprunter.

Le paiement des redevances sont également établis préalablement : mensuel ou trimestriel,…

De plus, la location permet au loueur de s’en passer aux impôts et à la taxe vu que le véhicule ne lui appartient pas encore.

Petit hic. Les véhicules de leasing ne sont pas personnalisable du moment où le contrat reste encore en tant que location. L’assurance auto est également incluse dans le contrat toutefois, celle-ci n’indemnise guère en cas de dommages corporels. Après la vente, le crédit-preneur est libre de ce qu’il fait de sa voiture. Pour attendre, il est utile de se pourvoir d’une assurance auto qui assure le conducteur.

En résumé, avant de procéder au leasing, il vaut mieux considérer tous les éléments pouvant porter avantages ou pertes pour le futur crédit-preneur.

Voulez-vous partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *